MTTR_-_MTBF_-_MTTF

Ordonnancement et plan d’approvisionnement

Le principe de l’ordonnancement

Dans l’industrie, ce qu’on appelle ordonnancement ou scheduling en anglais, correspond à la planification de la production d’un produit en découpant un nombre de tâches dans le temps. De cette manière, on peut programmer une production en respectant les délais et en réduisant les coûts au maximum.

La production s’organise souvent en répondant aux critères suivants :

  • La nature des tâches à effectuer pour produire ce qui a été vendu ;
  • Les dates de début et de fin des différentes tâches ;
  • La durée nécessaire pour réaliser ces tâches.

Pour définir la durée nécessaire à la réalisation des tâches, il est nécessaire de connaître les contraintes tels que :

  • Les aléas et retards possibles (maintenance, goulot d’étranglement) ;
  • Les techniques de production ;
  • Les machines disponibles ;
  • Les ressources disponibles en matière de temps, de personnes, de matériel, de savoirs, ou de surface, etc.

En disposant de l’ensemble de ces données, une planification industrielle est envisageable. Celle-ci pourra être réajustée en fonction des aléas, contraintes et ordre de priorité. Il existe des logiciels qui permettent de prendre en compte les différents niveaux de planification jusqu’à l’ordonnancement.

Qu’est-ce qu’un ordonnanceur ?

En gestion de production, l’ordonnanceur est LA personne qui a la charge de mettre en place l’ordonnancement du planning qui permettra de produire dans le respect des délais.

Afin d’atteindre ces objectifs, il doit remplir plusieurs missions.

Le rôle de l’ordonnanceur

Premièrement, il planifie pour répondre aux objectifs de la production :

  • Il analyse la demande client et les nouvelles commandes de produits ;
  • Il étudie le dossier du produit à fabriquer et peut être à même de proposer des ajustements au bureau d’études ;
  • Il évalue le potentiel de fabrication des machines (adéquation charge capacité et rendement) ainsi que pour les ressources humaines disponibles ;
  • Il traite les flux de marchandises et s’assure que l’approvisionnement est effectué correctement.

Deuxièmement, il suit les relations commerciales et organise les connexions entre services :

  • Il s’assure que les personnes qu’il a désignées pour fabriquer le produit disposent de toutes les informations nécessaires à la bonne réalisation de leurs tâches.
  • Il coordonne les équipes de production : par exemple, il fait le lien entre les équipes de manutention, d’approvisionnement et gestion des stocks jusqu’à l’atelier ;
  • L’ordonnanceur coordonne les informations externes (fournisseurs, prestataires, transport, client) et internes (production, achat, qualité). En garantissant la livraison des commandes dans le respect des délais, des coûts et de la qualité.
  • En collaboration avec les services commerciaux, il peut être présent pour superviser et expliquer les situations d’anomalies tels que les litiges, malfaçon, rupture.

Troisièmement, il suit la mise en œuvre du ou des plans de production :

  • Il ajuste le plan de production en cas de retard ou d'incident technique sur une chaîne de production ;
  • Il suit l’activité quotidiennement par l'analyse des indicateurs d'avancement (TRS, TGR, TRE, graphiques...) ;
  • Il mesure les écarts entre les prévisions et la production effective.

L’ordonnanceur joue un rôle central dans la chaîne d’approvisionnement (Supply Chain en anglais). De la phase de planification à la gestion des approvisionnements, il a une réelle responsabilité pour que le projet voie le jour dans les temps tout en réduisant les menaces en tout genre.

Qu’est-ce qu’une chaîne d'approvisionnement ?

Une chaîne d'approvisionnement désigne l’ensemble des acteurs contribuant à l’élaboration d’un bien jusqu’à sa logistique. Elle est constituée par des entreprises, ressources, activités et technologies qui contribuent à la production un produit destiné aux consommateurs. Elle démarre de la conception, à la fourniture des matières premières jusqu’à la livraison dans un point de vente.

Le circuit de distribution est un segment de la chaîne d'approvisionnement qui prend en compte le produit fini du fabricant. Plusieurs modes d’approvisionnement existent depuis la production jusqu’au consommateur final.

Les circuits de distribution sont désignés sous la forme suivante :

  • Le circuit direct : sans intermédiaire ;
  • Le circuit court : peu d’intermédiaires ;
  • Le circuit long : nombreux intermédiaires ;
  • Le circuit intégré : présence d’intermédiaires comme un détaillant, un grossiste ou une centrale d’achat.

Le choix d’un de ces modes d’approvisionnement s’effectue en prenant en compte :

  • Les coûts d’approvisionnement ;
  • Le prix de vente du produit ;
  • Le chiffre d'affaires réalisé par le produit ;
  • Les délais d’approvisionnement ;
  • Les conditions de stockage ;
  • Le type d’emballage du produit ;
  • Le mode de transport.

Pour une entreprise, l’approvisionnement est donc le fait d’acheter des marchandises, dans l’objectif d’une mise en vente, de la fabrication d’un autre produit ou d’une optimisation de la gestion des stocks.

L'élément clé réside dans l’efficacité et la fiabilité des fournisseurs. Ce qui veut dire qu’ils doivent livrer à temps mais qu’ils doivent fournir un produit répondant aux besoins du client final. Un flux d’approvisionnement efficient permet de réaliser des bénéfices en effectuant des achats conformes, au bon moment et au bon prix.

Les risques de la chaîne d’approvisionnement : les interdépendances ?

Il existe deux types d’interdépendances :

  • Interne : organisation au sein de l’entreprise ;
  • Externe : relations avec des tiers (fournisseurs, sous-traitants, distributeurs, consommateurs…).

Il existe de fortes interdépendances entre les différents acteurs d’une chaîne d’approvisionnement. La société se trouvant au centre du réseau où toutes les parties et sous parties viennent se ramifier avec des objectifs de coûts, de production et de logistiques. De plus, les entreprises peuvent dépendre elles-mêmes de leurs fournisseurs directs qui eux-mêmes dépendent à leur tour d’intermédiaires.

La gestion de l’approvisionnement est une composante stratégique au sein d’une entreprise. Elle peut par exemple limiter le surstockage qui influe sur les bénéfices. La rentabilité d’une société dépend de la performance de cette gestion, puisque les ****frais liés aux approvisionnements représentent, en moyenne, la moitié du coût de revient de la marchandise mise en vente. C’est pour cela que la meilleure méthode d’approvisionnement tient compte des besoins et des objectifs du secteur d’activité de l’entreprise. L’approvisionnement doit être maîtrisé en termes de coût et de volume pour éviter toute perdition.

Les différentes techniques d’approvisionnement

Plusieurs procédés existent pour déterminer un plan stratégique d’approvisionnement. Il en existe deux en gestion des stocks connus dans les entreprises :

  • Le FIFO (First in, First Out) : ****les produits entrés en premier seront les premiers à sortir à nouveau du stock, en étant soit utilisés intégralement, soit vendus, soit jetés.
  • Le FEFO (First Expired, First Out) : ****il suit un ordre chronologique de la date d’expiration des marchandises pour adapter les sorties de stock.

Le choix du procédé

Pour établir sa stratégie de gestion d’approvisionnement, l’entreprise peut utiliser :

  • Une méthode empirique, on analyse les données de l’année précédente sur les demandes et les ventes ****pour déterminer les budgets et les prévisions à faire auprès des fournisseurs.
  • Une méthode prévisionnelle, qui se base sur la méthode empirique tout en étant complétée par des études de marché et analyses concurrentielles.

Les améliorations au niveau des étapes de planification sont intéressantes pour réaliser des économies sur le processus d’approvisionnement. En effet, des mesures proactives peuvent permettre d’assurer la planification lors d’urgence et de mieux répondre aux futures demandes d’approvisionnement. Les entreprises peuvent par exemple anticiper et identifier les profils des fournisseurs appropriés aux secteurs (qualification) ou encore prévoir des plans de secours pour répondre aux situations d’urgences (produits, services à produire ou à remplacer à court terme).

L’approvisionnement et l’ordonnancement

L’objectif ultime de la planification des achats est d’identifier et de consolider les besoins en déterminant les délais et sources pour leur approvisionnement. Anticiper la planification permet d’éviter les achats de dernière minute ou mal planifiés qui peuvent engendrer des coûts supplémentaires parfois excessifs.

Le plan d’approvisionnement est la résultante du processus de planification des achats. Pour réaliser une planification des approvisionnements efficiente, il faut tenir compte des attentes et des exigences de l’industrie mais aussi déterminer un plan qui identifiera et sélectionnera ces acteurs (fournisseurs, sous-traitants, consultants…). C’est pour cela qu’une planification efficace des achats permet aux entreprises et à leur personnel de travailler efficacement pour atteindre les objectifs qualitatif et quantitatif fixés. A contrario, une planification inefficace des achats peut entraîner des difficultés et retard.

C’est un fait, dans l’industrie, les difficultés d’approvisionnement peuvent être diverses (conjoncturelle, manque de matières, délais, rupture…). L’ordonnancement et la planification peuvent permettre de remédier à ces contraintes en devançant les aléas et en améliorant la gestion des stocks disponibles.

Avec Komugi, anticipez les retards de livraisons de vos fournisseurs et maximisez la production avec vos pièces stockées disponibles. Nous pouvons vous épauler dans la planification de vos achats en vous appuyant sur les logiciels d’ordonnancement.

Pour en savoir plus sur la manière dont Komugi peut aider votre organisation, contactez-nous dès aujourd’hui : https://calendly.com/xarian-komugi

Komugi SAS

89 chemin de la Ballastière
74200 Thonon les Bains
France

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | Mentions légales | Partenaires

Komugi SAS

89 chemin de la Ballastière
74200 Thonon les Bains
France

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. | Mentions légales | Partenaires

Site développé par Dress Codes